1ère rencontre de terrain avec l’Office de Tourisme de Valenciennes

Mercredi 4 mai 2011

de 15 h 00 à 18 h 30

Première rencontre de travail  sur le territoire

de Valenciennes avec David Boukla

de l’Office de Tourisme du Valenciennois

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos de la première étude du futur itinéraire à travers le patrimoine historique et culturel de la ville de Valenciennes

.

C’est au cours d’une superbe après-midi ensoleillée de ce début de mois de mai 2011 que j’ai rencontré David Boukla, de l’Office de Tourisme du Valenciennois, pour une première approche du partenariat entamé il y  a quelques semaines entre notre association et l’Office de Tourisme de Valenciennes.

Nous nous étions rencontrés à deux reprises, sur Saint-Amand les Eaux, lors d’échanges entre la Maison du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut, l’Office de Tourisme des Portes du Hainaut (Saint-Amand), l’Office de Tourisme de Tournai, l’Office de Tourisme de Valenciennes et les deux associations, Saint-Jacques en Boulangrie et Via Septemtriones Templi.

La rencontre a été l’occasion, dans un premier temps, de faire le point sur les recherches effectuées par David Boukla au sein de l’Office de Tourisme et auprès des Archives de la ville.

Il s’avère que c’est une mine d’informations sur l’implantation des Ordres Templiers et Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dans le Hainaut et sur Valenciennes et sa périphérie qui ressort des premiers « dépoussièrages » opérés.

En voici quelques points forts partagés ci-dessous :

– Arrivée par Saint-Amand les Eaux, via la Grise Chemise, le Terril Sabatier, Raismes, Beuvrage, Anzin et le lieu-dit la Couture.

– Entrée par le pont Jacob au dessus de l’Escaut, la Porte de Lille, ancien établissement Jacquaire et accueil pèlerins.

– Ancien hôpital du petit Saint-Jacques dans une cour de l’impasse Saint-Jacques.

– Rue derrière les Murs de Bavay, secteur occupé par l’église Saint-Jacques, construite par la Confrérie Saint-Jacques. Œuvre d’art (tableau) visible au musée des Beaux-Arts de Valenciennes.

– Place Saint-Nicolas, ancien collège des Jésuites.

– Square Watteau, église Saint-Géry avec piliers du Moyen-Age (XIIème – XIIIème siècle). Berceau de la ville, motte féodale, premier château des Comtes du Hainaut. Site de l’abbaye de Saint-Jean,  et hôtel du Petit-Saint-Jean dans la rue de la Vieserie appartenant à l’Ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem (une chapelle et trois maisons).

– Première église Notre-Dame la Grande, origine du sanctuaire, Notre-Dame du Saint-Cordon, plus bel édifice gothique d’Europe, détruite en 1789. Il reste la maison du Prévôt, préfecture construite en partie dessus.

–  Rue des Hospices, premier Hôtel-Dieu, hôtel hospital Saint-Jacques en 1430 (derrière l’Office de Tourisme). Lieu de culte, grande grange pour la Confrérie Saint-Jacques.

– Rivière Sainte-Catherine avec collection, dans la crypte archéologique, de pièces jetées par les pèlerins au retour de leur pélerinage  (Saint-Jacques de Compostelle, lieux Saints d’Orient, autres… ). Nous avons confirmation que Valenciennes est un haut lieu de passage de pèlerins venant d’Allemagne (Cologne), par la route dite Basse.

– Notre-Dame du Saint-Cordon, œuvres de Saint-Jacques.

– Tour du parc de la Rhonelle, ancien vestige médiéval.

– Arrivée à Marly : étape Templière, ferme (Commanderie) de Beaulieu lez Valenciennes à Marly. Ruelle près du carrefour de Romainville, le long de l’enceinte de la ville. Eglise Saint-Jacques, en face du cours d’eau de la Rhonelle, fondation d’un château, présence d’un moulin, le Moulin Souverain du XIIIème siècle.

– Passage à Maing : Patrimoine bâti, cense encore en bon état, habitée, hameau de l’Hôpiteau, dite ferme de l’hôpital de Chiply. Bois de la Rapaille appartenant aux Templiers. Eglise considérée comme étant une des plus belles du Valenciennois, dans son style médiéval, avec lame funéraire de la famille Bruniaus (XIVème siècle). Maison de Maing puis Castel des Prés, Abbaye de Fontenelle.

Dans un second temps, c’est sur le terrain que nous nous sommes rendus pour découvrir une première ébauche de l’itinéraire qui sera dans quelques temps celui qu’emprunteront les pèlerins venus du nord de l’Europe, mais également les associations de marcheurs et autres randonneurs du dimanche.

Un agréable voyage à travers l’histoire, par les ruelles étroites et les petites places cachées de Valenciennes, suivant un axe nord-ouest venant de Saint-Amand pour se rendre au sud-est vers Marly.

Je remercie cordialement, au nom des membres de l’association Via Septemtriones Templi, David Boukla pour cette invitation au coeur de la vieille ville, berceau de la cité, où bâtisses aux origines médiévales et architecture moderne s’accommodent en parfaite harmonie.

Le Président de V.S.T. – Guy Boussekey  

Cet article a été publié dans Réunions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.