1ère réunion de travail du 15 avril 2011

ORDRE  DU  JOUR

1 – Bilan des adhésions et nouvelles inscriptions

2 – Point sur le projet et les contacts établis à ce jour

3 – Point sur les travaux engagés avec les Offices de Tourisme

de Tournai, Saint-Amand, Valenciennes, Cambrai, Caudry

4 – Le projet, ses objectifs et les pistes de travail

5 – Mise en place d’ateliers de recherches

(historique – terrain – communication et relations publiques – éducatif…)

6 – Présentation du site Internet et ses finalités

Moment de convivialité


COMPTE-RENDU

Le vendredi 15 avril 2011 à Caudry

Guy Boussekey, le président, a reçu les membres de l’association dans une salle gracieusement prêtée par Anne-Sophie Mery-Duez, vice-présidente, à partir de 19 heures 30 .

Etaient également présents, Régis Quennesson, vice-président, Delphine Diotti , trésorière et son suppléant Claude Tolot, ainsi que Jean-Jacques Masselot, secrétaire aidé par l’expérimenté Georges Laigle. Les autres membres présents étaient,

Guy Boussekey a débuté cette réunion par un discours de bienvenue aux anciens et futurs adhérents nombreux et attentifs ; notons la présence de Michel Hennequart, maire de Mazinghien, qui nous a honoré de sa présence.

Le président, après un rappel historique de la création de l’association, a présenté la constitution du bureau, avant d’aborder le vif du sujet en définissant les objectifs de l’association et en particulier l’objectif premier.

La redécouverte d’un chemin de pèlerinage pour Compostelle, variante de celui qui longeait l’Escaut et qui, de Tournai aux sources de ce fleuve, traversait Saint-Amand, le Valenciennois, le Solesmois, le Caudrésis et le Vermandois.

Différents intervenants, dont Régis Quennesson et Jean-Jacques Masselot, ont apporté quelques précisions historiques. Les chemins de pèlerinage, dont celui de Compostelle, étaient protégés par des ordres de moines chevaliers : l’ordre des templiers, l’ordre des hospitaliers et l’ordre de Saint-Lazare pour les plus connus. La recherche historique concernant ces ordres est l’un des axes de recherche principaux comme tenait à le préciser Régis Quennesson.

Mais l’association est ouverte à tous les amoureux d’histoire locale, de randonnée, de tourisme et de convivialité avec pour objectif de faire revivre les chemins en créant un fil conducteur entre les villages et les régions.

Guy Boussekey a aussi insisté, à juste titre, sur le but pédagogique d’une telle démarche à destination, des enfants qui doivent découvrir l’histoire locale, et des adultes qui doivent la redécouvrir à travers notre patrimoine très riche et souvent oublié.

L’organisation de l’association se met en place avec quatre ateliers de travail.

  • L’atelier historique.

  • L’atelier terrain dont le but est le repérage du chemin mais également la recherche de lieux d’hébergement.

  • L’atelier transmission éducative.

  • L’atelier communication et relations publiques.

Notons également que le président et les vice-présidents ont vivement remercié les villes et les syndicats d’initiative de Tournai, Saint-Amand, Valenciennes, Cambrai, Caudry, Saint-Quentin et Riqueval.

La réunion s’est terminée par un grand moment de convivialité au cours duquel de nombreux propos constructifs ont été échangés.

Jean-Jacques Masselot (Secrétaire)

A lire dans la presse écrite :

19/04/2011 : Les Templiers renaissent de leurs cendres


Cet article a été publié dans Réunions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.